Navigation – Plan du site
29 septembre 2016

La place de la recherche au musée du quai Branly et dans d’autres musées

Frédéric Keck

Texte intégral

Frédéric Keck et Maurice Godelier

Agrandir

© musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Cyril Zannettacci

M. Frédéric KECK

1Je profite de l’occasion pour remercier le Comité scientifique ayant organisé ce colloque. Le département de la Recherche organise à peu près une dizaine de colloques par an sur des thèmes assez différents liés aux expositions, mais aussi à des thématiques de recherche plus spécifiques, plus prospectives. Le colloque que nous avons aujourd’hui, Un musée à imaginer, qui célèbre les dix ans du musée du quai Branly s’inscrit dans la lignée des grands colloques qui ont marqué l’histoire de ce département visant à articuler anthropologie, archéologie et histoire de l’art dans la réflexion sur des collections d’artéfacts extraeuropéens. Il y a donc eu un colloque organisé avec Nathan Schlanger qui fait partie du Comité scientifique sur La préhistoire des autres avec Anne-Christine. Et un colloque organisé avec Thierry Dufrêne, historien de l’art, sur Histoire de l’art et anthropologie, cannibalisme disciplinaire. Nous voulions inscrire ce colloque dans la lignée des précédents grands colloques pour continuer à explorer ces interfaces disciplinaires dans la recherche sur les collections du musée. C’est pour cette raison que nous souhaitions faire participer Nathan Schlanger et Thierry Dufrêne à ce Comité scientifique. Je remercie également les conservateurs du musée, Emmanuel Kasarhérou, Yves Le Fur et Éléonore Kissel qui ont participé à ce Comité scientifique, ainsi que Jessica De Largy Healy et Julien Clément au département de la Recherche. La programmation a fait l’objet d’un long travail de préparation en amont. Et puis, bien sûr, ce colloque s’inscrit dans la lignée du grand colloque d’ouverture présidé par Bruno Latour sur le dialogue des cultures.

2Ce matin, nous avons rappelé le contexte dans lequel le musée du quai Branly a présenté les collections dans des expositions temporaires et permanentes ; un plateau des collections et tous ces espaces qui offrent des perspectives sur les collections du musée. Cet après-midi, nous consacrons notre réflexion à la recherche et à l’enseignement.

3Laissons la parole à Maurice GODELIER pour rappeler l’histoire du musée et les perspectives qu’il ouvre pour ce que signifie faire de la recherche dans des musées.

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédéric Keck, « La place de la recherche au musée du quai Branly et dans d’autres musées », in Musée du quai Branly-Jacques Chirac 10 ans après, Paris (« Les actes »), 2017, [En ligne], mis en ligne le 12 juin 2017, Consulté le 28 juillet 2017. URL : http://actesbranly.revues.org/757

Droits d’auteur

© Tous droits réservés